Accueil>Jean-Michel Meurice et Jean le Gac, Retour à Béthune

Jean-Michel Meurice et Jean le Gac, Retour à Béthune

 L’exposition «Jean-Michel Meurice et Jean Le Gac, retour à Béthune», réunit une sélection d’oeuvres de Jean-Michel Meurice et de Jean Le Gac. Tous deux sont amis depuis plus de quarante ans et sont liés, à travers leur histoire personnelle, à la ville de Béthune.

Né à Lille en 1938, Jean-Michel Meurice passe sa jeunesse et son adolescence à Béthune dans la maison de ses grands-parents. C’est là qu’il peint, en 1955, sa première oeuvre face à la fenêtre de sa chambre donnant sur les ruines du couvent des Récollets. Dans les années 1970, alors qu’il fait partie des jeunes peintres de la scène artistique française, Jean-Michel Meurice revient à Béthune en 1973 pour tourner le film Laissez-moi le temps de me souvenir.

Dans ce documentaire, il capte, sans aucun commentaire, les grands moments de la vie des Béthunois où s’exprime l’âme des traditions du nord. Ce film est projeté à l’occasion de l’exposition.

Jean Le Gac, quant à lui, s’installe à Béthune en 1959 en tant que jeune professeur de dessin. Le poste au lycée Louis Blaringhem est son premier poste d’enseignant. Il passe neuf ans dans le nord. Dans sa pratique de peintre qui associetexte et image, Jean Le Gac crée, dans les années 1970, une série d’oeuvres, sous le titre Le Professeur de Dessin. Cet ensemble est directement conçu à partir des dessins réalisés par les élèves

des différentes classes des lycées où il a enseigné.

Sous la forme d’un dialogue entre amis, l’exposition présente des oeuvres des deux artistes autour du thème de la lumière et de la fenêtre pour Jean- Michel Meurice et du thème du professeur de dessin et du voyage pour Jean Le Gac.

 

Renseignements 03 21 68 40 74/03 21 64 07 11

service Patrimoine et médiation

Flash Info